Mon rêve

Comment trois enfants sauvèrent le monde des hommes au teint vert

Tout d’abord, cette histoire se passe sur Terre et les humains et les animaux parlent la même langue (je ne ferais références aux animaux mais sachez-le). Un jour, j’ai rêvé qu’une épidémie transformerait le visage des gens en les rendant vert pâle. Elle s’était abattue sur la Terre entière !

Je prenais le train  avec deux copains, Max et Caroline ( qui préférait qu’on l’appelle Caro ). Nous étions arrivés à la gare et nous avions vu une personne avec le teint vert pâle. Je l’ai remarqué parce que je l’avais vu dans mon rêve. Je fis part à mes amis de mon rêve et tous deux avaient fait le même rêve ! En rentrant dans la gare nous aperçûmes d’autres personnes avec le même teint, de plus en plus de personnes devinrent vertes. Cela devenait étrange, très étrange. Quand nous commençâmes à nous apercevoir qu’ils venaient vers nous, nous prîmes nous jambes à nos coups et nous avions détalé, tant pis pour le train ! Nous nous étions réfugiés dans un vieux château fort sans douves. J’appris plus tard que ce fort s’appelait “Fort Boyard” ( ne me demandez pas pourquoi , c’est ce que j’ai rêvé ). Nous avons essayé d’avertir nos amis par les SMS d’abord en leur demandant de prendre en photo leur tête pour savoir si ils avaient le teint olivâtre, puis en leur indiquant le point de rendez-vous, le “Fort Boyard” et les consignes de sécurité. Nous nous sommes retrouvé à plusieurs finalement dans le fort. Nous construisîmes une grande porte avec des pierres retrouvées en plein milieu de nul-part. Nous avions conseillé à nos amis de rassembler leurs affaires les plus indispensables et de rapporter des vivres car nous ne savions pas combien de temps  nous allions résister au gens verts. Nous n’étions que des enfants réunis. Dix des plus courageux restèrent devant pour bloquer la porte, cinq enfants se relayaient pour faire le guet, dix autres s’occupaient de la nourriture et les autres allèrent se cacher. Et puis un jour, je ne sais pas comment, la moitié de la porte à disparue puis devant nos yeux, des enfants au teint normal font un spectacle de chants. Puis à la fin du spectacle, les enfants devinrent verts et il ne restait quasiment plus de porte. Les gens verts sonnèrent la charge et nous comprîmes que nous avions été hypnotisés. Nous nous sommes mis à courir et à sauter à travers les ruines du château. J’avais oublié mon beau sac à dos orange qui était calé sur la porte. Max et Caro se firent attraper et nos autres amis aussi. << À quoi bon me défendre si à la fin je serais toute seule >> me suis-je dis. Donc je me suis adossée contre un mur et j’ai regardé mes amis se faire transformer le visage, tous ça sans que je puisse faire quelque-choses. Une chose ou plutôt une personne interrompit mes pensées, c’était une femme habillée de rouge et de noir et deux fois plus grande que moi mais pas plus grosse, elle n’avait pas le teint vert comme les autres et j’ai compris qu’elle était la cause de tous ces “Teintvert”. Elle est arrivée comme ça sphoush, d’un coup sans que je ne m’en rende compte. Elle était devant moi à quelques mètres. Elle se mit à me parler :                                                                        ” Tu es un danger pour le peuple “Teintvert”, commença la dame, mais seulement en quatrième position. Nous avons besoin de trois personnes pour pouvoir agrandir notre peuple et nous avons choisis de prendre les trois plus grands dangers : Osiris*, qui est un chanteur et un tagueur, Max et Caroline.
– Qu’avez-vous fait à Max et Caro ? ! Et puis d’abord, qui êtes-vous ?
– Ils ne sont pas devenus verts, avait dit la dame, et je m’appelle Mme Scrontch bien. Bien, reprenons, seulement, Osiris est un adulte et il va être condamné à avoir le teint vert. Il ne nous reste plus que deux enfants et il nous en manque un. Nous t’avons donc choisis puisque tu viens après dans le classement.
– Merci beaucoup, ai-je grommelé, je suis ravie. ( Je n’en pensai pas un mot et ça s’entendait )
– Contente-toi de te réjouir car tu n’aura pas le teint vert, car si tu as remarqué, personne jusqu’à maintenant ne t’a touché. Et maintenant, viens avec moi !
– Non !!!!!!!! >> Et puis Bang ! je reçus un coup sur la tête et je m’évanouis.

Je me retrouvais en haut d’un donjon et on me réveilla à l’aide de d’un seau d’eau. Mme Scrontch me prit par le bras et nous commençâmes à descendre les escaliers. J’ai compté toutes les marches car je ne pouvais rien faire d’autre et j’en ai compté cent-treize, si je voulais m’échapper je devrais remonter toutes ces marches et en haut il y avait des gardes. Elle avait pris mon sac et j’étais bien contente. Nous sommes arrivés en bas et il y avait un bassin rectangulaire avec de l’eau turquoise. J’aperçois Max et Caro debout devant le bassin en combinaison de plongée courte. Soudain j’aperçois une sorte de queue métallique sur Max et Caro puis je me rend compte que j’ai moi aussi une queue métallique. C’est à ce moment là que Mme Scrontch commence à me parler. << Si tu veux enlever cette queue métallique tu devra mettre ton maillot de bain puis ta combinaison de plongée et au fond de ce bassin tu trouveras un passage qui te permettra d’accéder à un autre bassin magique. >> Je lui ai demandé de pouvoir parler à Caro et à Max en privé et Mme Scrontch accepta. << Qu’est-que nous faisons ? demanda Caroline.

– Nous avons eu droit au même discours, dit Max, mais nous n’avons rien fait nous voulions t’attendre pour décider de quelque chose.
– Merci les amis, dis-je, je pense qu’il faut passer le bassin et ensuite on essaye de récupérer nos sacs et on se dépêche de monter les escaliers car je pense qu’après il doit y avoir une autre tour.
– Tu n’as pas tord mais si la tour est en plein milieu d’un endroit où il y a des gardes ? répondit Caro.
– À votre avis pourquoi Osiris nous a donné ces sacs ?
– Parce qu’il est gentil ! répondirent ensemble Max et Caro.
– Oui mais ils ont aussi des gadgets fabuleux qui nous permettent de voler grâce à des réacteurs sur les sacs ! En plus nos sacs sont imperméables !
– Ok nous allons passer la porte, dis Max
– Je suis d’accord avec vous, répliqua Caro
– Nous sommes près, avons-nous répondu à Mme Scrontch.

C’est ainsi que nous essayâmes de franchir cette porte avec nos sacs à dos sur le dos. Le plus dur c’était de voir sous l’eau. Je n’avais jamais réussi et la première fois j’en ai rien vu puis peu à peu, je voyais de plus en plus. Nous avons fini de l’autre côté et notre queue avait disparue ! Ce qui nous a étonné, c’est qu’il n’y avait pas de garde. Nous étions vite sortis du bassin puis nous avons monté les marches quatre à quatre et en haut nous avions décollé. Les sacs étaient programmés pour que quand on déclenche les réacteurs les sacs nous amènent vers Osiris. Nous avons trouvé Osiris et nous lui avons tout expliqué ce qui s’est passé et nous lui avons demandé pourquoi il était le danger numéro Un. Il nous a répondu que cette “guerre” avait déjà eu lieu et que lui seul savait comment rendre les gens normaux. Nous lui avions demandé comment nous devions faire. Il suffit d’inventer une chanson qui rentre dans la tête et qui n’en sort pas. Cela n’avait pas l’air compliqué mais il faut un air et des paroles simples, et c’est ça qui est le plus dur. Nous avons mis longtemps et il fallait nous cacher. Nous avons fini par créer la bonne chanson. Nous sommes sortis de notre cachette en chantant à tue-tête et cela a marché ! C’est ainsi,qu’à trois enfants, nous sauvèrent le monde.

Pour éviter un tel désastre, vous n’avez qu’à inventé une chanson vous même ! 🙂

Ma chanson :
– J’aimerais voyager, à travers l’espace-temps
C’est un monde imagé, pour les p’tits et les grands

 

* dans Marion Duval mais j’ai juste repris le nom.

Le chameau

Il était une fois un chameau qui était dans le désert. Il était très fatigué. Un jour il rencontre un monsieur qui s’appelle Luca. Il monte sur le chameau qui se met à galoper. Et au bout d’un moment il trouve à manger et à boire et ils sont très heureux.

Anna

L’aventure dans la forêt

QUI VEUX ACHETER CE LIVRE !

C’est un grand livre qui parle de la forêt et c’est un livre jeu.

Le plus dur c’était l’écriture. Et les dessins étaient plus faciles à faire. C’était long à faire mais très amusant. J’aimerais que vous l’achetiez parce qu’il est très amusant et je suis très contente de l’avoir fait et je pleurs même de joie. Je suis pressée de voir que mes livres seront achetés. J’aimerais bien que ça vous plaise. C’est un livre qu’on peut lire plusieurs fois pour faire plusieurs aventures. 
C’est tout fait par un enfant de 7 ans qui s’appelle Anna. Maintenant, j’aimerais faire un autre livre.

Livre jeu: Partez à l’aventure dans la forêt, sauvez la forêt, chassez la sorcière, attention aux loups, trouvez les champignons.

Pour le commander, demandez le moi à la récréation, ou commandez le sur Amazon (bientôt) ou ici.

ISBN9781326923372
Publié 20 janvier 2017
Langue Français
Pages 18
Reliure Couverture souple à agrafes
Impression intérieure Couleur

Prix : 7,20 €

 

Haloween

Aujourd’hui c’est Haloween. Halloween se fête le 31 octobre. Les enfants déguisés vont sonner aux portes et demandent des bonbons en disant:”Trick or treat” (des bonbons ou un sort).
Hallowen : c’est l’histoire d’un homme prénommé Jack O’lantern. Il était originaire de Grande Bretagne et avait été capturé par des pirates et les pirates avaient amené Jack en France. En France, Jack était considéré comme esclave. Un jour, Jack en eu mare et décida de partir en Irlande et il mourut le 31 octobre. Depuis ce jour, une légende dit que Jack revient tous les ans, le jour de sa mort. Il revient avec une lanterne fabriquée avec une citrouille et déguisé en esprit maléfique. C’est pour ça que les enfants se déguisent.
courge
Photo de la plus grosse Citrouille au Festival des Courges, au Zoo de Lyon, de 200kg environ.

Heidi

Heidi est une petite fille qui vivait avec sa tante car ses parents étaient morts. Sa tante ne pouvait plus s’occuper d’Heidi parce qu’elle devait travailler en ville à Francfort. Sa tante l’emmena chez son grand-père parce qu’elle n’avait pas le choix. Son grand-père vivait tout seule et Heidi avait un petit peu peur de lui car on racontait qu’il avait déjà tué un homme. Elle rencontre un berger qui devient son copain. Le berger s’appelle Peter. Le grand-père de Heidi était un peu ronchon mais en vrai, il était gentil. Il était ronchon parce qu’il vivait tout seul. La tante a trouvé une famille d’accueil pour Heidi et elle l’a “kidnappé”. Clara va être sa nouvelle amie. Clara est Handicapée des jambes depuis que sa mère est morte. Heidi n’a pas été élevée dans une maison de riche famille. Clara n’a pas le droit de sortir mais Heidi veut monter dans le clocher voir où sont les montagnes, donc elle sort de la maison avec Clara et va vers le clocher en poussant Clara. Clara ne peut pas monter les marches et donc elle attend en bas du clocher. Pendant que Heidi monte pour voir les montagnes, Clara achète des chatons. Quand Heidi voit la vue, elle est déçue car elle ne voit aucune montagne : seulement la ville. Heidi veut partir car elle manque de liberté. Le père et la grand-mère de Clara rentrent voir Clara et Heidi. La grand-mère de Clara motive Heidi à lire en lui lisant le début d’un livre sur un berger. Le personnel de la maison entend une porte grincer. C’est Heidi qui somnambule et ouvre la porte d’entrée. Elle somnambule car elle a le mal du pays : elle veut revoir son pays et son grand-père. Pour “guérir” Heidi, ils la renvoient en Suisse chez son grand père. Heidi envoie une lettre à Clara. La grand-mère de Clara décide d’emmener Clara voir Heidi. Heidi joue plus avec Clara qu’avec Peter alors il devient jaloux. A tel point qu’il casse la chaise roulante de Clara. Un jour, le grand-père d’Heidi porte Clara au sommet de la montagne puis la pose sur un rocher. Clara sent un papillon sur son pied mais le papillon s’envole.
Vous devez être abonné pour lire la suite de cet article. Pour suivre le papillon, elle se met debout. Heidi et Peter se mettent à supporter Clara pour l’encourager. Le père de Clara ne voulait pas que Clara reste à la montagne. Quand il voit Clara MARCHER ! il est super content.

Le Bon Gros Géant attrape les rêves

C’est un gros géant, géant, GEANT. Dès qu’il attrape un rêve, il le met dans un bocal et continue son voyage pour les mettre après dans les têtes des enfants pendant qu’ils dorment. Sauf si vous vous réveillez en plein milieu de la nuit, vous vous faites dévorer par des géants.

This is a big giant, giant, GIANT BFG). As soon as he catches a dream, he put it in a jar and continues his journey to bring them after in children’s heads while they sleep. Unless you wake up in the middle of the night, you get eaten by giants.

Vous devez être abonné pour lire la suite de cet article.

le prince cherche un dragon ( 4 )

Avant de lire la partie 3 il faut lire la partie 1 et la partie 2 et la partie 3.

Partie 4: La fée

La fée qui avait été délivrée par le prince et le dragon raconta son histoire :
La fée était en réalité la princesse. Quand la princesse s’était mise à pleurer dans la grotte, des brigands l’ont entendu et l’ont transformée en fée.  C’était des brigands magiciens. Ils avaient transformé la princesse en fée, car ils voulaient tous savoir sur le monde. Ils voulaient savoir pourquoi il y avait la guerre dans le monde. Ils voulaient savoir si un jour des extra-terrestres allaient venir sur terre et s’ils seraient gentils. 

Pour libérer la fée de son sort, il fallait qu’un prince qui l’aimait plus que tout au monde la délivre en lui faisant un bisou.
La fée voulait se marier avec le prince. Et le prince voulait se marier avec la princesse. Donc ils s’embrassèrent et la fée redevint princesse.

IMG_3354

Le prince cherche un Dragon (3)

Avant de lire la partie 3 il faut lire la partie 1 et la partie 2.

mechant droite mechant gauche

Partie 3: Les brigands

Le prince ne connaissait pas la fée. On racontait qu’il n’y avait pas de fée. Que ça n’existait pas dans la vraie vie. Le prince ne savait même pas que les fées existaient. Mais on disait que les fées savaient tout ce qui se passaient partout.
Le prince voulait éloigner les brigands pour pouvoir parler à la fée et la délivrer. Pour cela, le prince fit croire aux brigands qu’il y avait un trésor caché très très loin et dit:
 – Je vous conseille de ne prendre que votre baguette magique car le trésor est loin.
Et il leur donna une carte au trésor pour qu’ils aient confiance dans les paroles du prince.
Les brigands étaient partis.
La fée et le prince se dirent bonjour. Puis le prince essaya de délivrer la fée avec un couteau volé au maître des brigands. Mais il n’arrivait pas à casser la cage ou était enfermée la fée. Il demanda à son ami dragon, de bruler la cage. Le dragon réussit à bruler la cage, sans bruler la fée.
Le prince demanda alors à la fée de raconter son histoire, et si la princesse allait bien dans la grotte.

Le prince cherche un Dragon (2)

Avant de lire la partie 2 il faut lire la partie 1.

IMG_0178 (1)

Partie 2 : Le dragon

Le prince demanda au dragon si il voulait être son ami. Le dragon accepta et la princesse cru que le prince était fou. Le dragon voulu bien détacher la princesse mais elle ne voulait pas de peur que le prince lui fasse mal. Donc le prince et le dragon laissèrent la princesse toute seule attachée et s’en allèrent. La princesse se mit à pleurer parcequ’elle se retrouvait toute seule. Mais le prince était déjà loin, et le dragon le suivait. Le dragon entendit la princesse pleurer car il avait l’écoute fine. Le dragon avertit le prince car il était gentil. Ils firent demi-tour. Sur le chemin du retour, ils trouvèrent un autre dragon, mais ce dragon était méchant. L’ami du prince se battit avec le dragon méchant et le prince aida son ami. Ils finirent par battre le méchant dragon et purent continuer leur chemin pour retourner chercher la princesse. Là, il trouvèrent des brigands qui avaient volé une fée.

La suite samedi prochain.

Le prince cherche un Dragon (1)

IMG_3660

Partie 1 : La princesse

Il était une fois dans un lointain pays, un prince qui était dans un château. Il cherchait un dragon pour avoir au moins un ami. 

Il s’en va chercher un ami, un dragon. Sur le chemin, il avait trouvé une grotte. Dedans il trouva une princesse.  Il la laisse 2 minutes dans la grotte. Et il alla chercher une selle où il y a deux personnes qui peuvent s’asseoir dessus. Il continue son chemin, et trouva une sellerie. Avec une selle à deux places. D’abord, il enlève la croupière, sous la queue du cheval. Ensuite, il dé-sangle la selle sur le coté, pour re-sangler la nouvelle selle et il retourna chercher la princesse.

Il est revenu à la grotte. Et dans la grotte, il trouva un dragon qui avait fait prisonnier la princesse. 

 

La suite samedi prochain.

Courrier des lecteurs: Licorne

J’ai reçu l’article suivant de Anna CPa:

Il était une fois, une licorne qui était dans la forêt. Personne ne croyait que les licornes existaient. Mais tout à coup, la licorne apparaît, et une fée la voit. La licorne demande à la fée: est-ce que tu peux m’aider à me cacher, comme ça personne pourra me voir et je serais protégée des méchants. Si je me fais attraper par un filet, et que quelqu’un me transforme, je deviendrais un narval, et comme je suis la dernière licorne je n’ai pas envie de mourrir. Elle est allée dans le désert pour se cacher. Et maintenant si on va dans le désert on peut la trouver. Mais ce n’est pas en faisant ´Clic’ qu’on la verra. Si vous regardez bien un moment il y aura une rose des sables c’est le crottin de licorne.

Fin 

Licorne

Histoire de Princesse

Tu es la princesse.

— 1 —
Il était une fois une très belle et gentille princesse qui habitait dans un très beau château, elle devait bientôt se marier mais elle refusait tous ses prétendants*. Un jour un jeune prince se présenta au château. Il était très beau mais il était méchant.
Si tu choisis ce prince, va au paragraphe numéro 7.
Si tu veux attendre un autre prince, vas au paragraphe numéro 5.

conte1— 2 —
Vous vous mariez et le vieux prince devient jeune grâce à l’amour et vous avez 12 enfants.
FIN

— 3 —
Tu as très bien fait de le choisir car grâce a la fortune de ton père, le prince est guéri pour toujours. Vous avez 3 jolis enfants.
FIN

— 4 —
Un autre jour un jeune prince se présenta au château. Il était sourd, muet, aveugle gentil et très mignon.
Si tu le choisis vas au paragraphe numéro 3
Sinon vas au paragraphe numéro 6

— 5 —
Un autre jour un vieux prince gentil et très intelligent se présenta au château. conte2
Si tu le choisis vas au paragraphe numéro 2 sinon vas au paragraphe numéro 4.
— 6 —
(attention si tu es un CP reviens au 1 car la fin trop triste )
C’est fini tu n’auras pas de mari.
FIN

— 7 —

(Attention pour les CP c’est peut-être trop triste il vaudrait mieux revenir au n°1 )
Vous vous mariez mais le prince divorce et prend toute ton argent.
FINconte3